Certains prennent le confinement plus difficilement que d’autres…

Par François Charron
Certains prennent le confinement plus difficilement que d’autres…

 

Alors que plusieurs d’entre nous se font petit à petit à l’idée de rester à la maison sans sortir, d’autres sont carrément en train de devenir fous.

Stéphane Rousseau se glisse dans la peau d’un survivaliste au premier abord confiant, mais qui, au fil des journées, commence à trouver le temps long.

Je ne veux pas être le « casseur de party » de service pour ceux qui tendent plus à la deuxième option, mais je pense qu’on va devoir prendre notre mal en patience… Courage!  

 

Partager cet article
0 0 votes
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments