Essai de l’Infiniti QX80 2021 : que peut-on lui reprocher ?

Auto 123 (Dan-Heyman)
Essai de l’Infiniti QX80 2021 : que peut-on lui reprocher ?

Auto123 met à l’essai l’Infiniti QX80 2021.

L’Infiniti QX80 est peut-être un des VUS les plus incompris sur le marché nord-américain. En fait, le QX80 est peut-être l’un des véhicules les plus incompris de l’industrie.

Ce malentendu est attribuable à son apparence. Il est gargantuesque, pour commencer. Ensuite, avec sa grosse calandre chromée, ses phares et ses roues m’as-tu-vu de 22 pouces, il propose une prestance à revendre sur la route. Même la couleur du modèle essayé lui convenait parfaitement. Notons toutefois que des rétroviseurs offrant la même teinte plutôt qu’un chrome aveuglant seraient de mise.

À part cela, le QX80 a toujours été doté d’un style des plus distinctifs, tant pour ce qui est des lignes que des détails. Cette réalité a toujours été polarisante pour le modèle.

Mais voici le problème. Si le QX80 — et le QX56 avant lui — a toujours éclipsé la concurrence à ce chapitre, le style dans l’univers des VUS de luxe est devenu de plus en plus distinctif. Le nouveau Cadillac Escalade, par exemple, se distingue grandement de son prédécesseur. Le Lincoln Navigator est un véritable mastodonte sur la route — surtout en version à empattement long, qu’Infiniti ne propose pas pour le QX80 d’ailleurs —. Et avez-vous vu la grille du BMW X7, ou même du plus petit Genesis GV80 ?

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Infiniti QX80 2021, profil

Le QX80 n’a plus le monopole du style m’as-tu-vu. Et c’est d’autant plus vrai depuis la mise à jour de 2018 qui a vu Infiniti adoucir les lignes du faciès et donner à son VUS un aspect moins bombé et plus épuré.

Cela peut en avoir irrité certains, mais si le style a son importance, il y a tellement d’autres éléments qui valent la peine d’être considérés lorsqu’il s’agit d’aller de l’avant avec l’achat d’un nouveau VUS de luxe pleine grandeur. Et dans le cas du QX80, la vérité est qu’il a beaucoup d’atouts, notamment en matière de valeur.

La version ProActive à sept places entièrement équipée que j’ai essayée coûtait 87 998 $ (il existe aussi une version à huit places qui coûte 500 $ de moins, tandis que la version Luxe de base commence à 79 998 $). La seule option dont disposait mon modèle — la peinture — faisait grimper la facture à 88 748 $. Quelques autres options peuvent être ajoutées, mais rien de vraiment notable.

Avec ce QX80 entièrement pourvu, vous obtenez un excellent système à quatre roues motrices, des éléments intérieurs comme des sièges en cuir, des ports USB-C et USB-A, un système de divertissement aux sièges arrière, les applications Apple CarPlay et Android Auto, une chaîne audio Bose à 17 haut-parleurs, un rétroviseur à affichage numérique, des sièges chauffants et ventilés à l’avant et à la deuxième rangée, un volant chauffant, une climatisation à trois zones, 12 porte-gobelets, ainsi que des sièges rabattables électriquement à la troisième rangée.

Infiniti QX80 2021, intérieur

Un bon rapport qualité-prix
Et c’est sans oublier toutes les aides à la conduite comme le régulateur de vitesse adaptatif, l’assistance au maintien dans la voie, l’alerte de collision avant et les phares avant adaptatifs. On retrouve même des amortisseurs adaptatifs et, bien qu’ils ne soient pas de type magnétique comme sur les triplés GMC Yukon/Chevrolet Tahoe/Cadillac Escalade, ils ne sont pas aussi efficaces que sur les produits de General Motors. Cependant, c’est bien de pouvoir compter sur eux.

Pour obtenir un Navigator équipé de façon similaire, il faut compter environ 100 000 $ ; l’Escalade fera grimper la note à près de 120 000 $. Et du côté des Allemands ? Oubliez-les ! Même un Chevrolet Tahoe High Country haut de gamme coûte à peu près le même prix. Le QX80 a donc un prix absolument correct.

Infiniti QX80 2021, avant

Bon prix ?
Le QX80 n’a pas vraiment été redessiné depuis l’année modèle 2011. Il porte donc des signes de vieillesse. Il n’y a pas de véritables efforts de style à bord, juste de grandes surfaces larges et des angles droits, bien qu’ils soient interrompus par le système multimédia à double écran.

Le cuir semble un peu bon marché et la troisième rangée de sièges est moins spacieuse que chez la concurrence. De plus, certains éléments technologiques modernes, comme la recharge sans fil et l’affichage tête-haute, sont absents.

Pourtant, je n’ai pas été trop gêné par l’ensemble, bien que le matériau des sièges ait commencé à m’ennuyer au bout d’un moment, tout comme la lenteur avec laquelle la troisième rangée de sièges se range et se déploie. Malgré tout, on se plaît à bord et on a l’impression d’être au volant d’un véhicule sacrément performant.

Infiniti QX80 2021, calandre

Le groupe motopropulseur
Dans ce département, nous avons sous le capot un gros V8 atmosphérique de 5,6 litres qui développe 400 chevaux et 413 livres-pieds de couple, une puissance qui est transmise aux quatre roues par une boîte automatique à sept rapports. Il s’agit du même groupe motopropulseur que l’on retrouve dans la camionnette Titan, mais elle tire également ses origines d’un moteur utilisé dans certaines versions de course de la GT-R de la maison-mère Nissan. Voilà qui est dit.

Le QX80 pèse plus de 2600 kg. Conséquemment, on ne peut donc pas dire qu’il est agile, mais cela ne veut pas dire qu’il ne délivre pas sa puissance en douceur et sur une large plage de régime. On le sent impossible à arrêter lorsqu’il le fait. Il n’est pas étonnant qu’il puisse remorquer près de 3900 kg.

Dans l’ensemble, au-delà des chiffres, le QX80 est un VUS génial, honnête, courageux et, oui, même joli. Il ne cache pas ses intentions et ses capacités.

Bien sûr, il est un peu rustique et sa conduite n’est pas aussi agréable que celle des produits de GM. Mais il demeure séduisant de monter à son bord et de profiter de son luxe, de son gros moteur et de beaucoup d’espace à l’intérieur. Il n’y a pas d’autres complexités que celles liées à l’équipement technique de l’habitacle, juste une puissance généreuse et un coût d’entrée élevé.

Infiniti QX80 2021, trois quarts arrière

On aime

Un excellent rapport qualité-prix
Groupe motopropulseur et châssis robustes
Valeur
    
On aime moins

Troisième rangée décevante
Assoiffé
Surfaces en cuir au toucher bon marché

La concurrence principale

BMW X7
Cadillac Escalade
Chevrolet Tahoe High Country
Ford Expedition Platinum
GMC Yukon Denali
Lexus LX 470
Lincoln Navigator
Mercedes-Benz GLS 450

Infiniti QX80 2021, arrière

Partager cet article
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments